Théâtre Intranquille
LA COMPAGNIE   /   À L’AFFICHE   /   LES SPECTACLES   /   RENÉ BIZAC   /   CONTACT


Le Senghor - Bruxelles
27 septembre 2018 - 20h30
28 septembre 2018 - 20h30
4 octobre 2018 - 20h30
5 octobre 2018 - 20h30 (+ 1 représentation scolaire)
6 octobre 2018 - 20h30

Les Chiroux - Liège
11 octobre 2018 - 20h

L’Eden - Charleroi
15 octobre 2018 - 20h
16 octobre 2018 - 20h (+1 représentation scolaire)
17 octobre 2018 - 20h
18 octobre 2018 - 20h

Théâtre Jean-Claude Drouot - Lessines
19 octobre 2018 - 13h45
20 octobre 2018 - 20h15

CC Flémalle
3 novembre 2018 - 20h15

L’Armillaire - Bruxelles
6 novembre 2018 - 20h (+1 représentation scolaire)

Le Jacques Franck-Bruxelles
7 novembre 2018 - 14h30 - 20h30
9 novembre 2018 - 20h30
10 novembre 2018 - 18h

CC Colfontaine
13 novembre 2018 - 14 h

L’Archipel 19 - Bruxelles
20 novembre 2018 - 9h30 - 13h30

CC Gembloux
27 novembre 2018 - 20h30 (+ 1 représentation scolaire)

Maison des Cultures Molenbeek
5 avril 2019 - 20h
6 avril 2019 - 20h

Le Tarmac - Paris
10 avril 2019 - 20h
11 avril 2019 - 20h
12 avril 2019 - 20h

Texte et mise en scène: René Bizac & Nathalie Huysman
Comédien: Lazare Minoungou & Max Vandervorst
Scénographie et Costumes:Hélène Kufferath
Création lumière: Laurent Kaye
régie: Anthony Vanderborght
GRAPHISTE: Violette Bernard
Photo: Lucile Dizier

Un spectacle du Théâtre Intranquille asbl coproduit par Le Senghor et Le Jacques Franck,
en collaboration avec La Compagnie de L’hydre

 

 

Coumba Jean-Denis ne comprend pas...
Sa tête n’est plus sa tête !
Son corps n’est plus son corps !
Alors il raconte son histoire, depuis le début, pour chercher la lumière...
Une nuit il a fait un rêve.
L’Ancêtre lui est apparu et lui a dit :
« Tu es un héros, Coumba, et tu dois partir ! »
Alors il est parti, « galette de sorgho et vache-qui-rit pour la route ».
Il a marché pendant des jours, traversé des frontières, donné des billets.
Il a pris la mer, à trois cent sur un bateau-pirogue.
Il a joué des coudes, des bras, des pieds.
Un héros ça doit survivre, alors il a survécu.
C’est donc un héros qui arrive à la nage dans port d’Anvers- Belgique.
Tout le monde se l’arrache ! Tout le monde ne veut que lui !
Et d’abord le très considéré-bourgmestre...

Sans angélisme, ni victimisation, « Je suis un héros » convoque l’humour et l’imaginaire du conte pour déconstruire l’image du « migrant » et celle du « héros ».

Un spectacle décalé qui révèle, par l’absurde, la sauvagerie de notre monde, et s’ouvre vers d’autres possibles...


« Je suis un héros », est le lauréat du Comité de lecture du Tarmac (La Scène Internationale Francophone, Paris), pour la saison 2016-2017. Il est pubié chez Lansman Éditeur.